Le 10 juin 2020, au domicile conjugal de Roux, Pascal a adopté un comportement violent envers sa compagne. Sous l’influence de la boisson, il a frappé le crâne de sa chérie avec la crosse d’un fusil à billes.

Pour le parquet, Pascal devait avant tout soigner son alcoolisme. Un sursis probatoire était donc conseillé, avec les six mois de prison requis.