La nuit du 6 au 7 janvier 2013, Simon a été sauvagement agressé dans un piège tendu par deux hommes. Damien, un des trois agresseurs condamnés en première instance, a demandé son acquittement en appel : selon lui, il n'était pas présent ce jour-là sur place.

Arnold avait fixé un rendez-vous à Ioan pour venger l'honneur de sa soeur, qu'il aurait insultée. Arnold était accompagné de Mehdi, un ami. On a aussi cru, au début que Damien, le frère de Mehdi, était également présent (ce qu'il nie en appel).

Le lieu de rendez-vous était fixé au Gazomètre à Gilly. Ioan, de son côté, s'y est aussi rendu avec un ami. Et un certain Simon devait les rejoindre également pour leur prêter main forte, dans une deuxième voiture.

Mais la confrontation a eu lieu avant d'arriver sur place : sur un boulevard situé près du palais de justice de Charleroi, le véhicule conduit par Arnold a bloqué celui de Ioan. Ce dernier a réussi à prendre la fuite mais Arnold a alors bloqué le véhicule suivant, conduit par Simon.

Alors que Ioan et son ami avaient pris la fuite, Simon, lui, a reçu de multiples coups, portés notamment avec la crosse d'une arme à feu et d'un cou-de-poing américain. Embarqué de force dans la camionnette de ses assaillants, Simon a réussi à sauter du véhicule en cours de route et à se réfugier chez des riverains.

Grièvement blessé, il a gardé des séquelles importantes de cette agression qualifiée de "lâche" par son avocat.

L'affaire en appel

Arnold avait été condamné à une peine de cinq ans avec sursis et n'a pas fait appel.

Mehdi a écopé de la même peine. Par contre, son frère Damien, condamné à une peine de quatre ans avec sursis, avait demandé son acquittement, soutenant qu'il se trouvait dans son magasin au moment des faits, et pas sur un boulevard en train d'agresser quelqu'un avec les deux autres. 

Me Frank Discepoli, avocat de Damien, avait plaidé l'acquittement de son client et il l'a obtenu. Pour la cour, aucun élément indique qu'il était le troisième auteur.

Damien a donc été acquitté jeudi devant la quatrième chambre correctionnelle de la cour d'appel du Hainaut. Son frère Mehdi, par contre, a vu sa peine de 5 ans confirmée. Arnold, lui, n'avait pas fait appel.

*Tous les prénoms ont été remplacés