Est-ce qu'on a une idée du taux de vaccination à Charleroi?

"On sait qu'on sera à 50.000 doses bientôt - je ne peux pas encore parler de 50.000 personnes parce qu'il y a des gens qui ont reçu deux doses de vaccin. Dans toutes les grandes villes, il y a un peu moins de vaccination qu'ailleurs, parce que notamment ici on ne vaccine pas que des gens qui habitent à Charleroi mais qui y travaillent ou qui profitent d'y être pour s'y faire vacciner dans le courant de la journée. Mais vu les files ici, le rythme, les infirmiers sont à 30, 40 doses administrées à l'heure: c'est vraiment une très très forte cadence pour permettre de vacciner un maximum de monde le plus rapidement possible."

Durant la visite aujourd'hui, vous avez effectué le parcours du patient qui vient se faire vacciner, est-ce que vous avez déjà été vacciné?

"Non je n'ai pas encore été vacciné, j'attends mon tour, comme tout le monde. Je suis très impatient d'un jour recevoir l'appel ou le message qui me dira que je suis invité au CEME à Dampremy pour aller me faire vacciner. Je suis de 1971, on n'est pas encore à cette année-là, donc j'attends avec impatience."

Il aura donc fallu, malheureusement, un attentat terroriste puis une pandémie pour voir un Premier Ministre à Charleroi?

"Non, non, du tout. Il y a eu souvent des Premiers Ministres à Charleroi. Elio Di Rupo est venu très souvent, j'avais fait venir Yves Leterme pour une course cycliste, Charles Michel aussi pour un attentat terroriste effectivement: je crois que tous les premiers ministres, les derniers en tout cas, sont passés à Charleroi."

La Ville de Charleroi, au niveau communal, a mis le CEME à disposition pour créer ce centre de vaccination: est-ce qu'une organisation pareille serait imaginable dans le futur Palais des Expos et des Congrès? Puisqu'il y aura déménagement dans le "Grand Palais" au centre-ville.

"Oui, ce serait tout-à-fait imaginable. On espère juste que ça ne se reproduise pas et que ça ne soit pas nécessaire, mais si ça devait l'être ça serait tout-à-fait imaginable."