Charleroi Vendredi soir, Paulette a reçu une cinquantaine de coups de couteau.

Sur le coup de 22h, ce vendredi, Paulette Delpire, née en 1935, est décédée dans son appartement, après avoir reçu une cinquantaine de coups de couteau sur le haut du corps et à la tête.

Contacté par le voisinage, le petit-fils de la victime s’était rendu sur place et avait découvert sa grand-mère gisant dans une mare de sang. Rapidement, la police judiciaire fédérale avait réussi à interpeller un suspect âgé de 35 ans. Il a été présenté au juge d’instruction et reconnaissait avoir tué la personne âgée. Samedi, l’homme a été placé sous mandat d’arrêt pour meurtre. Peu avant le drame, la victime et le prévenu étaient ensemble dans l’appartement de Paulette. Les deux personnes se connaissaient, confirmait ce samedi Vincent Fiasse, procureur du Roi de Charleroi.

© DR

À l’heure actuelle, l’auteur a expliqué s’être énervé et avoir roué la victime de coups. Il était jusque-là inconnu des autorités judiciaires.

Josiane occupe l’appartement situé juste en dessous de celui de la victime. Le soir du drame, elle se rappelle avoir entendu du bruit en provenance de l’appartement de Paulette : "Nous sommes montés voir ce qui se passait avec des voisins mais on ne parvenait pas à ouvrir la porte et Paulette ne répondait pas. J’ai demandé à ma fille de prendre contact avec son petit-fils, qui lui rendait souvent visite. C’est lui qui est entré en premier dans l’appartement."

Au fil des années, elle avait sympathisé avec sa voisine : "Elle était vraiment gentille et appréciée de tous. Elle me téléphonait souvent pour prendre de mes nouvelles. Deux jours après les faits, je suis encore sous le choc", explique Josiane.

Paulette vivait depuis 32 ans au sein de la Cité Heureuse. Elle n’avait jamais connu de problèmes : "Je ne parviens toujours pas à comprendre comment on a pu lui infliger ça. Elle n’était pas du genre à créer des histoires ou à être en conflit avec qui que ce soit." Josiane gardera un souvenir ému de Paulette : "Elle disait bonjour à tout le monde. J’ai beaucoup de peine pour la famille. C’est vraiment horrible."