Fréquemment, Rudy s’érige en maître de famille et use de la violence. L’homme de 49 ans connaît également un important penchant pour l’alcool. Jérémy, lui, est le seul enfant, parmi les huit, à bien s’entendre avec son papa. Et il a tendance à reproduire les gestes violents de son père envers ses petits frères. C’est d’ailleurs pour deux scènes de coups et blessures que Jérémy comparaissait devant la justice.

Le 27 novembre 2018, il s’est déchaîné sur Tom (nom d'emprunt), encore mineur, à cause d’une place occupée par l’enfant dans le canapé… "Il avait mal parlé à mon père. Alors papa m’a donné le feu vert pour que je le frappe." Lors de la même scène, Rudy s’est également défoulé sur son enfant avec des coups de poing et de pied.

Le 18 juin 2019, c’est un autre petit qui a été frappé par son grand frère, pour une canette de Red-Bull. Jusqu’en juin 2019, Rudy a également envoyé de nombreux messages pour épier les moindres faits et gestes de sa compagne. Une peine de 18 mois de prison avec des mesures probatoires était requise contre le paternel, inconnu de la justice. Pour Jérémy, c’était une peine de 4 mois de prison qui a été sollicitée.