La personne retrouvée décédée lundi matin à Gosselies (Charleroi, province de Hainaut) est un cambrioleur qui a été tué par balle, indique-t-on de source judiciaire. 

Il faisait partie d'un duo de cambrioleurs qui se sont introduits chez des sexagénaires de Gosselies, lundi vers 05h30. Ils ont réussi à grimper sur le toit de l'habitation, dans la rue Saint-Eloi. Ils ont démonté des tuiles et percé le roofing pour s'y introduire. Ils ont alors surpris le couple de sexagénaires et roué de coups l'occupante des lieux.

Habitant la maison voisine, le fils des victimes est arrivé à la rescousse, muni d'une arme de poing. Selon ses déclarations, il serait tombé nez à nez avec les auteurs. L'un d'eux était également armé et l'aurait menacé. Le fils a alors tiré plusieurs coups de feu, atteignant l'un des cambrioleurs à deux reprises. Celui-ci a pris la fuite dans une ruelle mais est décédé peu après l'arrivée des forces de l'ordre.

L'affaire a été mise à l'instruction par le parquet de Charleroi. Le fils des sexagénaires, auteur des coups de feu, a été entendu par les enquêteurs de la police judiciaire fédérale. Il sera déféré devant le juge d'instruction en fin de soirée. D'ici là, plusieurs devoirs doivent encore être réalisé, à savoir l'autopsie du cambrioleur et des relevés balistiques. On s'oriente toutefois vers une relaxe pour légitime défense.

Le complice présumé du voleur, qui s'était enfui avant l'arrivée de la police, a par ailleurs été interpellé. Il nie formellement toute participation aux faits. Il sera déféré mardi devant le juge d'instruction.