Le père de famille a vécu une histoire d’amour avec la mère d’Alicia durant de nombreuses années. Mais, de son propre aveu, lorsque la séparation éclate en 2013, les événements se passent mal. Entre les deux parents, un accord d’hébergement est établi. Pierre accueille sa fille un week-end sur deux. Passionné de jeux vidéo, Pierre passe le plus clair de son temps devant sa console de jeux à jouer à Fortnite. Mais dès qu’Alicia est présente au domicile, Pierre essaye de faire un maximum de choses avec sa fille.

Un jour de décembre 2019, Alicia se confie à une amie. Elle explique être victime de viols et d’attouchements par son paternel dès qu’elle héberge chez lui. Lors de l’enquête, le matériel informatique de Pierre est saisi et fouillé, permettant de découvrir plus de 2 000 images pédopornographiques téléchargées sur un site russe. Les experts trouvent même une image montrant Pierre effectuer une fellation à un chien…

Pierre contestait les faits commis sur sa fille. Le tribunal l’a suivi en l’acquittant, s’appuyant sur l’absence d’éléments démontrant l’existence d’un viol ou d’un attouchement.