C'est une initiative originale qu'a proposée la SPA de Charleroi. Empêchée d'organiser des événements publics, l'équipe a mis sur pied une grande opération afin de fleurir les sépultures des petits compagnons de vie.

Chiens, chats ou même encore serpents ont pu être fleuris. "Il s'agit d'un projet qui vient de notre nouvelle présidente, Michèle Vandersmissen. Nous avons voulu être le plus beau cimetière de Wallonie et ceci en écho aux nombreuses critiques sur l'état de nos cimetières communaux", explique Franck Goffaux, le directeur de la SPA.

Depuis son arrivée à la présidence en août dernier, Michèle Vandersmissen cherche le moyen de communiquer vers l'extérieur sans pour autant réunir du monde dans les locaux de la SPA. "Nous nous sommes posés et avons réfléchi à ce qui pouvait nous aider à récolter quelques fonds bien utiles pour assurer la vie quotidienne du refuge. Il y a l'ensemble des frais vétérinaires, les charges et la nourriture. Avec notre opération Pomponettes et bruyères nous avons cherché à faire plaisir aux personnes qui ne pouvaient pas venir sur le site. Le principe est d'acheter une pomponette et nous la mettons sur la tombe souhaitée. Nous avons été surpris par le succès du projet. Alors que nous nous attendions à une dizaine de participations, nous sommes à une centaine de fleurs commandées," poursuit la présidente.

© NGOM

Le cimetière animalier de la SPA carolo est l'un des premiers à avoir ouvert en Wallonie. Actuellement, quelque 200 animaux y sont enterrés. Il n'est pas uniquement réservé aux personnes ayant adopté un animal du refuge carolo. Une concession est renouvelable tous les 10 ans.

Pour se fournir en fleurs, la SPA a collaboré avec deux fleuristes locaux.

Même si le traditionnel marché de Noël est annulé, l'opération annuelle de récolte de vivres pour les animaux commence le 1er décembre. Les personnes souhaitant faire un don pourront prendre rendez-vous au préalable.