C'est un véritable coup de massue qu'ont reçu les représentants d'IC, le mouvement citoyen en place dans la majorité à Pont-à-Celles au lendemain du scrutin de 2018.

Lundi 10 janvier, une motion de méfiance a été déposée par le PS, le MR et Ecolo.

Leur but : évincer le groupe IC du Collège communal et reformer une nouvelle majorité comprenant le PS, le MR et Ecolo. La majorité passant de 15 à 17 sièges sur 25 possibles. Exit donc Luc Vancompernolle, David Vannevel et Pauline Druine. Bien entendu les élus du conseil sont aussi prier de laisser la place.

Pour le groupe IC, cette motion était fomentée de longue date et ne visait juste qu'à asseoir une nouvelle majorité. Le mouvement citoyen se dit étonné de la manœuvre. "Nous étions partie prenante à la constitution d’une majorité avec le parti socialiste détenteur du plus gros score en termes de voix. Dès-lors nous souhaitons exprimer notre étonnement quant à cette motion de méfiance qui nous parait réellement injustifiée et incompréhensible," nous communique-t-on. Et de poursuivre "nous estimons que le travail accompli, depuis notre participation à la gestion communale, nous semble correctement exécuté avec tout le sérieux, dévouement et l’abnégation nécessaire. Dès-lors nous ne pouvons comprendre la position du PS dans cette prise de décision et nous estimons être victime d’une injustice notoire que la traîtrise en serait moins douloureuse."

Pour les élus d'IC, les faits reprochés ne seraient pas fondés. Il leur est reproché notamment de freiner l'avancement de certains dossiers au détriment du partenaire de majorité.

Afin de démentir les accusations, IC met en avant le travail fournit par les différents élus pour le seul bien-être des citoyens.
Les élus évincés nient tout clientélisme par exemple sur les réseaux sociaux. Ils tiennent aussi à mettre en exergue la notion de démocratie et le respect des votes de 2018. "Le respect de la population est bafoué. Le groupe IC a récolté 2186 voix de préférence pour nos trois échevins en place actuellement alors que les membres des partis MR & ECOLO, choisis pour la nouvelle majorité, ne représentent ensemble que 1600 voix de préférence. Un écart significatif que le citoyen pourra juger à sa juste valeur." Et de se questionner "oserions nous rappeler que notre Chef de file, Luc Vancompernolle a été plébiscité par les citoyens avec le plus grand nombre de voix. En-effet, ce ne sont pas moins de 1259 voix de préférence qui lui ont été octroyé alors que le plus haut score dans la liste PS est distancée de plus de 500 voix. A nouveau nous sommes en droit de nous interroger sur le respect de la démocratie et des votes de nos citoyens."

Se questionnant également sur l'avis de l'opinion publique sur cette affaire et la conduite du PS, les élus IC disent "partir la tête haute dans l’opposition en sachant déjà que sur deux petites années nous avons accompli un travail remarquable et remarqué pour et par les citoyens de notre entité."

Reendez-vous est déjà pris aux prochaines élections.