La commune de Pont-à-Celles s'embellit et s'agrandit de plus en plus. De nouvelles rues apparaissent. Ce qui force les autorités communales à se montrer créatives en ce qui concerne les noms des rues. 

Lors du conseil communal du 12 octobre, les conseillers devaient voter l'attribution de la rue du Porte-Fer, du clos Alfred Lanser et venelle des traverses. Cependant, lors de la réunion, Philippe Knaepen (MR) préférait voir une rue portée le nom d'Alfred Lanser plutôt qu'un clos. Selon ce dernier, l’aviateur, natif de la commune en question, mérite bien un nom de rue. Donc la commune de Pont-à-Celles aura un clos du porte-fer et une rue Alfred Lanser. Cette nouvelle proposition a été votée à l'unanimité par le conseil communal. 

Mais le débat sur la nomination des rues ne s'est pas arrêté là. La prochaine devrait porter le nom d'une femme. Une conseillère avait déjà lancé l'idée de nommer une rue au nom de Gisèle Halimi, la célèbre avocate et militante féministe franco-tunisienne, décédée en juillet dernier.