Si la police est intervenue le 31 août dernier au sein du parc de la Plaine des Sports à Fleurus, c'est grâce à un voisin (policier de fonction, qui plus est). Ce dernier a constaté la présence d'un individu d'une vingtaine d'années, porteur d'une sacoche et d'un maillot des Diables rouges et qui semblait s'adonner à la vente de produits stupéfiants sur un banc non loin de la grille d'entrée du parc. Le jeune suspect est découvert sur place, avec deux GSM sur lui, ainsi qu'un pacson de cannabis.

La fameuse sacoche est elle aussi retrouvée sur le banc occupé précédemment par Kenan. « Elle contenait 20 sachets de cannabis de quelques grammes », précisait le parquet. La perquisition au domicile du suspect a été fructueuse avec un pacson de cannabis, ainsi que le matériel nécessaire à la vente (sachets de conditionnement et balance de précision) découverts sur place. L'exploitation d'un des GSM confirmait l'existence de plusieurs rendez-vous de vente.

Placé sous mesures alternatives par le juge d'instruction, Kenan devait se tenir à carreau. Mais le 2 octobre, ce dernier a été de nouveau contrôlé avec plusieurs boulettes de cannabis sur lui.

Pour le parquet, nul doute que Kenan était bien un vendeur de cannabis. Ce que le prévenu niait, affirmant que la sacoche n'était pas sa propriété, de même que le fameux BlackBerry contenant les messages échangés avec des clients. Une peine de 18 mois de prison était requise.

Comme plaidé par la défense, Kenan échappe à une peine complémentaire. Le tribunal correctionnel a estimé que la peine de 18 mois de prison prononcée le 22 novembre dernier (pour des faits similaires) suffisait.