Le député wallon Maxime Hardy (PS) siège à la commission culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles, il est administrateur du Quai 10 à Charleroi et est président de la commission culture de l'IEV (le centre d'études du parti socialiste). "A titre individuel, je soutiens le fait que le cinéma Quai 10 reste ouvert, c'est une manière de protester contre des mesures totalement incompréhensibles. La culture a toujours fait les efforts qu'on leur demandait, j'ai l'ai vu de l'intérieur. Et même les experts n'ont pas plaidé pour une fermeture du secteur. Cette annonce du Codeco mercredi n'a aucun sens : je plaide pour que la culture reste ouverte, tout en respectant bien sûr les gestes barrières", nous dit-il.

S'il nous a contacté, c'est avant tout pour faire connaître la revendication qu'il portera "avec l'ensemble des socialistes au parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles" dans les prochains jours : que les ministres concernés par des mesures sanitaires soient présents au Codeco pour défendre les secteurs dont ils ont la charge. "Paul Magnette l'a dit sur Twitch, je partage son avis: la formule actuelle du Codeco ne fonctionne pas. Il faut que désormais que la ministre de la culture soit présente aux Codeco où on parle de culture, que le ministre des Sports soit présent quand on parle de sports. Et ce pour représenter les intérêts de leurs secteurs", explique Maxime Hardy. "Suite aux annonces de ce mercredi, on peut se réjouir pour l'Horeca, mais pourquoi stigmatiser la culture ? Il faudrait que la ministre de la culture ait pu défendre la culture lors du Codeco, ça n'a pas été le cas. Le secteur n'a pas été bien représenté, c'est peu de le dire, et il faut que ça ne se reproduise plus."

Avec ses collègues parlementaires, Maxime Hardy signale également que les socialistes plaideront "bien sûr pour toute une série d'aides supplémentaires pour le secteur culturel".