C'était annoncé, ça a été fait: du 1er au 10 septembre dernier, les services Sécurité Routière de la police locale de Charleroi ont assuré une présence, tous les jours, d'équipes aux abords des établissements scolaires "les plus problématiques lors des rentrées et sorties de classes". Préalablement à l'opération, la police avait rappelé les bases du code de la route en matière de stationnement, d'arrêt, et de vitesse notamment aux abords des écoles.

En tout, 42 établissements scolaires ont été surveillés. "Les comportements les plus irrespectueux ont fait l'objet d’amendes routières, voire d’un enlèvement du véhicule gênant et dangereux aux abords des écoles", indique la police locale dans un communiqué.

La vitesse de 3.457 véhicules a été contrôlée par radar aux abords de 19 écoles. 958 excès de vitesse ont été constatés - et verbalisés - pour non-respect de la zone 30. C'est 27,7%.

Le service roulage a de son côté rédigé 14 perceptions immédiates et procédé au déplacement de 28 véhicules dans le cadre du non-respect des règles de stationnement.

"Soyons la bonne police, au bon moment, au bon endroit !", indique le communiqué, qui précise que la police locale continue désormais en routine de manière quotidienne la surveillance préventive des établissements scolaires.