Charleroi Le réseau FCE ouvre une section régionale dans la métropole.

Le plus ancien et le plus puissant réseau d’entrepreneuriat féminin s’installe à Charleroi : présent dans 112 pays où il compte des millions de membres, le réseau FCE comme Femmes Cheffes d’Entreprise vient d’ouvrir une section régionale dont la direction a été confiée à Sophie Vanderputten, expert en recrutement et fondatrice d’une jeune TPE. C’est elle qui pilotera les projets du Hainaut, avec l’ambition de replacer son business club au premier rang.

"FCE a vu le jour en 1949, dans l’année qui a suivi l’adoption des lois ouvrant le droit de vote législatif aux femmes en Belgique", rappelle Murielle Eyletters, la présidente. Septante ans plus tard, le réseau est fidèle à l’esprit de départ : fédérer les femmes managers d’entreprises, quelle qu’en soit la taille, et soutenir le développement de leurs compétences dans les métiers de la gestion. Et promouvoir l’entrepreneuriat féminin.

Pour cela, quatre axes d’action ont été définis : entraide, networking, lobbying et inspiration, via les rôles modèles de membres.

Exclusivement réservé aux femmes, FCE adhère à un principe fondateur : "Seules, nous sommes invisibles ; ensemble, nous sommes invincibles". À Charleroi, Sophie Vanderputten entend relever le défi.

Une fois par mois, des ateliers de formation seront organisés, chaque fois avec des intervenantes ou experts renommés : accès gratuit après paiement de la cotisation annuelle de 200 euros. "En complément, nous avons développé une plateforme de mentorat où des membres mettent bénévolement leur expertise au service de la communauté. Elles "coachent" des adhérentes, les conseillent dans leurs projets de business pour booster leur évolution et leurs résultats."

Sisterhood, du nom de la plateforme, a débouché sur la création d’une quinzaine de binômes. "Parce que tout ne s’apprend pas sur les bancs de l’école et que l’humain et le partage sont des clefs de succès", observe la présidente.

Ces projets ont reçu le soutien du ministre fédéral de l’Économie Denis Ducarme, une subvention a été allouée pour 3 ans.

Enfin, FCE organise chaque année une "summer academy" itinérante : on y aborde la communication et les façons de concilier vie active et familiale quand on est cheffe d’entreprise. À Charleroi, une activité de wine testing est prévue à la fin du mois ou début février, avec l’œnologue Fiona Morisson.

Infos auprès de S. Vanderputten 0477/957 773 ou M Eyletters 0476/849 017