Les foyers concernés ont été réalimentés vers 18h30.

La cabine endommagée "était attenante à un des bâtiments visés par le chantier de démolition", a précisé Jean-Michel Brebant, porte-parole d'Ores. Les équipes du gestionnaire ont été requises sur les lieux pour constater les dégâts. Les services d'Ores "ont directement commandé un groupe électrogène pour alimenter les foyers affectés par la panne", a ajouté le porte-parole.

La cabine en partie détruite est encore utilisable, mais des travaux devront être prochainement menés. "Il s'agit là d'une situation provisoire. Mais tous les foyers ont de l'électricité, c'est le plus important. Il faudra déplacer la cabine électrique pour la changer", a encore précisé M. Brebant.