Depuis 2009, Quentin collectionne toutes les condamnations possibles sur son casier judiciaire. Ce dernier a déjà commis toutes les infractions possibles : coups et blessures, vols, stupéfiants, etc. Ce mercredi 16 juin, l’homme détenu se présente devant le tribunal correctionnel pour deux scènes de vols avec violence.

Le 23 février dernier, Quentin se présente dans les rayons du Colruyt de Châtelet. Endroit qu’il connaît particulièrement bien pour y avoir déjà commis une trentaine de vols. Cette fois-ci, le voleur tente de repartir avec quatre bouteilles d’alcool planquées dans sa veste. Pas de chance, un garde l’interpelle et l’emmène dans une pièce.

Fan de Ninja Warrior

Mais Quentin est bien décidé à prendre la fuite et échapper aux problèmes. Il exhibe donc une seringue face au vigile, qui l’enferme à clé dans la pièce. À son retour, Quentin est parti, tel un ninja, par la fenêtre… Rebelote deux semaines plus tard, quand il est coincé après avoir arraché un sac à main à une femme sur le quai de la gare de Charleroi-Sud. Dans les locaux de la police de la gare, Quentin s’enfuit en sautant par la fenêtre.

Ces efforts pour fuir ont été inutiles puisque Quentin a été soit identifié ou interpellé quelques mètres plus loin… Sans domicile fixe et dépendant à l’héroïne et à la cocaïne, Quentin faisait l’objet de mesures alternatives au moment des faits. Normalement, il ne devait pas commettre de nouveaux faits…

Le parquet a requis une peine de 4 ans de prison. La substitute Dutrifoy n’a plus confiance et souhaite enfermer Quentin pour protéger la population carolo. Jugement dans deux semaines.