Le 16 février 2019, la police locale de Charleroi est requise au domicile de Rachid et Safia à Monceau-sur-Sambre. Il est 22h30 et une dispute vient d’éclater au sein du couple pour un motif futile. Rachid n’a pas supporté que sa femme tarde à venir pour parler au téléphone avec ses parents. "Elle était occupée à préparer le repas dans la cuisine. Elle est arrivée un peu trop tard au goût du prévenu." Pour Rachid, il s’agit d’un manque de respect et il gifle Safia.

Cette scène a sonné la fin du mariage entre Rachid et Safia. Selon cette dernière, ce n’est pas la première fois qu’elle a reçu des coups. "Mais elle n’a jamais osé porter plainte, par crainte de son mari", précise la substitut Dutrifoy. Une peine d’un an de prison est requise contre Rachid. Le parquet ne s’oppose pas à une mesure de faveur probatoire, à condition que Rachid entame une formation pour gérer sa violence. Jugement le 21 décembre.