Le Minibasket Fun Tournament organisé par le BC Ransart est l'un des plus gros tournoi du genre en Belgique.

Ce week-end a été plutôt sportif à Charleroi. Entre futsal et course à pied, les amateurs n’ont pas manqué de se rendre aux différents événements organisés sur le territoire carolo.

Si le club de basket des Spirous est passé proche de l’exploit à Forest National lors de la finale de la Coupe de Belgique, ils n’ont pu empêcher les anversois d’obtenir un quatrième titre. Malgré cette défaite carolo, le ballon orange était à la fête tout ce week-end à Ransart. En effet, le BC Ransart, en collaboration avec l’AWBB, organisait son troisième MiniBasket Fun Tournament. Durant tout le week-end des joueurs âgés de 6 à 12 ans ont pris possession des terrains du Complexe sportif de Ransart. Le but du tournoi qui a rassemblé 54 équipes en provenance de toute la Wallonie et au-delà est de Promouvoir l’amusement à travers le Basketball, mission que c’est donné le club du BC Ransart depuis plusieurs saisons maintenant.

Loin d’être un tournoi comme les autres, l’organisation s’articule autour de différents axes. “Les équipes sont divisées en 3 poules. Celles-ci sont constituées sur base du niveau de jeu (fort-moyen-débutants) et selon la région géographique. De cette manière, chaque équipe rencontre 4 équipes d’un niveau similaire, mais qu’ils n’ont a priori jamais rencontrée durant l’année”, explique Sélim Ben Aissia, Directeur Technique du BC Ransart et organisateur de l’événement.

Le club mise beaucoup sur l’apprentissage de même que sur l’amusement. À ce titre, il n’existe pas de classement aux termes des rencontres. “À cet âge-là, l’important est de prendre un maximum de plaisir en jouant au basket. Les scores ne sont pas comptabilisés et tous les participants repartent avec un cadeau ! Que l’enfant soit d’un niveau débutant ou d’un niveau confirmé, il sera félicité et récompensé pour sa participation.”

Les organisateurs ont clairement mis l’accent sur le Mini basket (jusque u14) c’est pour mettre en avant les petits joueurs dont les efforts et les progrès passent souvent inaperçus. Le manque de visibilité reste un frein au développement de la discipline. “Habituellement, ce sont les joueurs professionnels qui bénéficient de l’attention médiatique et des “strass et paillettes”. Lors du MINIBasket FUN Tournament, tout est mis en œuvre pour que les enfants passent une excellente journée : de la musique, des invités prestigieux et des surprises !”

Lors des deux journées de tournois des invités surprises ont rendu visite aux petits sportifs. Marjorie Carpréaux, l’une des Belgian Cats qui vivra ses premiers Jeux Olympiques à Tokyo cet été, reste la fidèle marraine de l’événement. Khalid Boukichou, joueur des Spirous, Stéphane Moris de Mons-Hainaut ainsi que Zaccharie Mortant champion du monde de 3X3 et de dunk avaient fait le déplacement pour soutenir les jeunes dans leur évolution.