Quel nouveau visage pour les 104 hectares de l’ancienne friche sidérurgique de Duferco Carsid entre Marcinelle et Marchienne ? Les usagers sont appelés à donner leur avis dans le cadre d’une démarche participative inédite dénommée "ateliers urbains". 

La Wallonie souhaite reconvertir le site à la Porte Ouest de Charleroi. Fonds d’investissement public, la Sogepa a été désignée pour piloter ce projet. C’est dans ce cadre que le bureau d’études italien Paola Vigani, choisi par marché public, est chargé d’élaborer le master plan : ce document qui doit synthétiser les ambitions d’aménagement doit être terminé pour la fin du semestre, soit le 30 juin. Il viendra compléter le master plan Sambre Ouest, dans le périmètre du futur stade de foot, et le projet de pôle agroalimentaire de Marchienne-Monceau sur les terrains des anciens AMS Sud. 

Pour enrichir la réflexion, il a été décidé de faire appel à l’intelligence collective : dans le cadre d’une procédure de consultation et de concertation encadrée par l’agence Trame, habitants, commerçants, associations, entreprises, travailleurs, artistes sont appelés à croiser leurs avis et envies pour le renouveau urbain de la Porte Ouest. 

Les volontaires doivent envoyer leurs candidatures avant le 27 février, en remplissant un formulaire téléchargeable sur les portails web d’Igretec ou de la Sogepa, ainsi que sur la page Facebook de l’intercommunale. Quatre ateliers urbains ont été programmés, ils se tiendront en soirée (de 18 à 21h) les 11 mars, 1er avril, 6 mai et 03 juin, en distanciel ou selon l’évolution des contraintes sanitaires, partiellement en présentiel. 

"Les trente à quarante membres participants partiront d’une page blanche. Ensemble, ils traceront des pistes pour la requalification du site", explique un représentant de Trame. Cette vision plurielle alimentera le travail de l’auteur du master plan. "Les rencontres permettront dans un premier temps d’échanger sur les enjeux et d’établir un diagnostic. On travaillera ensuite à dégager des intentions, qui seront traduites en perspectives dans le master plan." 

Ce processus vient prolonger un travail préparatoire mené avec différents groupes, dont le collectif citoyen carolo mobilisé pour la sauvegarde du HF4. "Si le timing de réalisation est serré, c’est afin d’être prêts pour la prochaine programmation Feder et le plan de relance de la Wallonie", indique Nathalie Czerniatynski, directrice du développement économique, territorial et immobilier de l’intercommunale Igretec. 

Ce dossier constitue en effet un projet d’importance pour le renouveau de Charleroi.

Pour accéder au formulaire par le web : https://bit.ly/36WBsl0