L'école CECS Couillet-Marcinelle va faire l’objet d’un vaste chantier de rénovation énergétique dans le cadre du plan pluriannuel d'investissement de Charleroi (12 millions d'euros par an), pour réduire sa consommation en énergie. Les estimations prévoient une économie sur la facture d’énergie d’environ 37.500 €/an, soit 621.000 kWh de gaz et 27.000 kWh d’électricité économisés, et donc 168 tonnes de CO2 rejetées par an en moins. Après l'école Cobaux et l'école industrielle de Jumet, c'est au tour de cette école de subir un rafraichissement en profondeur.

Ce chantier va également offrir aux occupants et aux riverains une nouvelle façade et des abords plus propres, tout en conservant le cachet du bâtiment. Des arbustes, arbres et une prairie fleurie seront également plantés. Même si les deux projets sont séparés, c'est là aussi que devrait passer le BHNS (bus à haut niveau de service) quand il sera en fonction.

© D.R.

"C’est une rénovation importante d’un bâtiment de notre enseignement communal d’autant plus symbolique qu’il se trouve sur un axe routier majeur et bénéficie d’une grande visibilité. Je suis séduite par le projet qui en fait un bâtiment du 21ème siècle tout en sauvegardant sa spécificité architecturale, avec son porte-à-faux très reconnaissable. Il reflète le travail de concertation entre les équipes d’IGRETEC - qui pilote le projet - les directions de l’école et de l’académie, le bouwmeester et les services de l’Enseignement et des Bâtiments", témoigne Julie Patte, échevine de l’enseignement de la ville de Charleroi.

Xavier Desgain, l’échevin de l’Energie et des Bâtiments, se réjouit aussi : "après les manifestations des jeunes pour la sauvegarde du climat, et après que des élèves de cette école aient été récompensés du Prix Climat de Charleroi Métropole, voici maintenant des travaux importants qui permettront à ce bâtiment de répondre au défi climatique."

© D.R.

Les matériaux utilisés seront à faible impact environnemental, en plus d'éviter de trop consommer pour son utilisation quotidienne : isolation, portes et fenêtres, éclairage LED, nouveau chauffage, ventilation double-flux, panneaux pour limiter de surchauffe du bâtiment, etc.

Le montant du chantier s’élève à 4 millions d'euros. Il devrait débuter dans le courant du premier semestre 2021 et durer 14 mois. Des locaux provisoires seront installés pour accueillir les élèves et les différentes activités.