Ce mercredi, devant le tribunal correctionnel de Charleroi, Roland est poursuivi pour une scène datant du 27 mars 2019. Ce jour-là, Roland promène ses chiens en rue. Édith, une des voisines, profite de l’occasion pour se plaindre auprès du prévenu du comportement de ses toutous, qui défèquent partout.

Au lieu de prendre note de la remarque d’Édith, Roland fait tout l’inverse et agresse Édith. Il l’insulte et la menace. Il lâche un peu la laisse de ses chiens avant de laisser complètement ses chiens libres d’attaquer la pauvre Édith. Cette dernière est victime d’une morsure au tibia.

Une peine de minimum 10 mois de prison ferme a été requise contre Roland, déjà connu pour être quelqu’un de violent et absent à l’audience de ce mercredi. Jugement pour le 4 novembre.