Depuis sa majorité, Rudy ne cesse de se faire remarquer de la plus mauvaise des manières par la justice. En l’espace d’un mois, le jeune homme a obtenu deux mesures de faveur du tribunal correctionnel pour une entrave méchante à la circulation, pour des coups sur sa compagne et pour des vols. Poursuivi pour de nombreuses préventions, Rudy risque prochainement de comparaître, une nouvelle fois, pour une possible révocation d’une peine de probation autonome.

Le 11 mars 2019, Rudy a obtenu cette mesure de faveur. Moyennant le respect de conditions probatoires, le jeune homme échappera à la prison. Mais seulement quelques mois après, Rudy a commis de nouveaux vols… Le 15 juillet 2019, à Roux, Rudy "emprunte" la Mini Cooper d’Isabelle, sa belle-mère pour rejoindre rapidement sa mère, victime d’une crise cardiaque. "J’ai perdu mon père et je ne voulais pas perdre ma mère." Rudy avait précisé au tribunal ne pas avoir eu l’accord de la mère de sa copine et qu’il comptait ramener le véhicule, mais il a percuté deux voitures et terminé sa course dans les marches d'une habitation... Vu le contexte médical, le tribunal a requalifié les faits en vol d’usage.

Trois mois plus tard, Rudy était surpris par la police à Jumet avec un mineur lors de deux vols dans des véhicules pour des autoradios. Un an auparavant, Rudy était également suspecté d’avoir volé le cyclomoteur de son ami Bryan à Gosselies. "Ce sont des gens de la cité qui m’ont amené deux cyclomoteurs en me demandant d’en remonter un avec toutes les pièces. J’ai reconnu le scooter de mon ami et je lui ai téléphoné." Lors de son jugement, le tribunal a estimé qu’il existait un doute sur la participation de Rudy lors du vol du cyclomoteur. Il a donc été acquitté de cette prévention.

Pour mettre fin au comportement délinquant de Rudy, une peine d’un an de prison avec un sursis était requise. Rudy a été condamné à un an de prison et a obtenu un sursis simple de 5 ans avec la peine de prison.