Ce jeudi, en début de soirée, la compagnie aérienne Ryanair a répondu à notre demande de commentaire et d'informations concernant le vol FR8179 Ténérife-Sud/Charleroi de ce lundi 11 octobre.

Nous rapportions, mardi dernier, la mésaventure des passagers d'un vol Ténérife-Charleroi, dont l'un d'entre eux nous a raconté le demi-tour qu'a dû faire l'avion peu après avoir décollé, l'annonce du pilote qui expliquait que les cendres volcaniques avaient abîmé les moteurs et l'atterrissage à Ténérife après avoir effectué un tour en l'air. Nous écrivions aussi une information entendue sur place, par une autre passagère du vol, à savoir que l'avion était "bon pour la casse".

Des informations également rapportées par d'autres sites web, notamment anglophones, tels que Simpleflying.com et aviation24.be.

© Flightradar24

Mais aujourd'hui Ryanair a tenu à apporter des précisions. La compagnie dément plusieurs des informations qui nous sont parvenues des passagers: selon un porte-parole de la compagnie, le problème technique de l'appareil n'est en rien lié aux cendres volcaniques, et l'avion - même s'il a été plus rapide d'en affréter un autre pour les passagers à destination de Charleroi - n'est pas bon pour la casse.

Il précise également que "s'il y avait des pompiers à l'atterrissage, c'est parce qu'il s'agit de la procédure normale en cas de demi-tour, d'un principe de précaution. D'ailleurs, les pompiers n'ont pas dû intervenir."