En décembre 2017, Salvatore s’apprêtait à quitter en douceur son épouse pour vivre avec Sylvine, sa maîtresse depuis un an et demi. Mais le ciel s’est abattu sur sa tête lorsqu’il a surpris cette dernière au lit avec un autre homme. Par la suite, Salvatore a pété un câble. « J’avais des soucis financiers. J’entamais les démarches en douceur pour aller vivre avec elle. Mais j’ai été contraint de travailler plus intensivement durant deux semaines et je l’ai délaissée. »

Salvatore a donc cherché à obtenir des explications auprès de sa maîtresse, en se rendant devant chez elle, en l’appelant ou en lui envoyant des mails. Il a également importuné Sébastien, le « chien de garde envoyé par Sylvine ». « Il a débarqué devant mon garage en déversant de l’essence et en menaçant d’incendier ma maison. Alors j’ai cherché après lui », explique le quadragénaire qui devrait obtenir des conditions probatoires le 7 septembre.