On le sait, Charleroi est pollué par les trafics de stupéfiants. Pour éradiquer ce phénomène présent dans de trop nombreuses rues du centre-ville, la police locale effectue fréquemment des patrouilles de sécurisation. C’est grâce à l’une de ces rondes que les policiers ont mis la main sur Samir, originaire de Palestine.

Le 17 juin dernier, au matin, ce dernier a été interpellé au sein du Lavoir 2000 situé en pleine avenue de Waterloo. Trois personnes sans sac de vêtements, dont Samir, se trouvaient à l’intérieur de l’établissement. Lors de la fouille corporelle, les forces de l’ordre ont découvert 21 boulettes de cocaïne et 6 boulettes d’héroïne sur Samir.

Rapidement, les deux autres personnes présentes avec le prévenu sur place ont admis s’être rendues sur place afin de lui acheter de la drogue. Pour tenter de s’extirper des ennuis, Samir lui a déclaré vouloir laver ses vêtements…

Le parquet n’est pas dupe et considère que l’homme originaire de Gaza a détenu et vendu de la drogue durant une dizaine de jours. Déjà condamné par le passé pour des faits similaires, Samir risque une lourde condamnation à 4 ans de prison. Jugement lundi prochain.