Le 1er novembre dernier, à Marcinelle, une patrouille policière a eu l’attention attirée par un homme au comportement suspect et fuyant. Mais c’est finalement un tout autre individu qui comparaît devant la 10e chambre du tribunal correctionnel de Charleroi. Car oui, Mohamed a également adopté un comportement étrange quand il a vu la police.

"Alors que les agents allaient procéder au contrôle de la première cible, le prévenu a fait demi-tour et s’est engouffré dans les communs de son immeuble", rapporte la substitute Coduys. Les policiers, qui ont suivi Mohamed, tombent finalement sur ce dernier et sur Boumediene, également présent dans le logement. La fouille des lieux explique rapidement la source du comportement suspect de Mohamed : plus de 31 g d’héroïne sont découverts, ainsi que de la cocaïne et une balance de précision.

Absent pour se défendre, Boumediene a confirmé lors de son audition vendre depuis deux mois à proximité de la rue Delestienne. Mohamed, lui, conteste être impliqué dans la vente des produits stupéfiants, en confirmant être un consommateur de poudre blanche. Pour le parquet, une peine dissuasive et exemplative doit être prononcée contre les deux prévenus.

Jugement le 31 mars.