Les policiers de la zone de Charleroi terminent une première semaine riche en événements. Ils doivent veiller au respect de l’obligation du port du masque dans tout Charleroi, plusieurs cas Covid ont été détectés au sein du personnel et les fortes chaleurs ne sont pas là non plus pour offrir la moindre période de décontraction.

"Pour ce qui est du respect de l’obligation du port du masque, les agents de terrain sont très globalement satisfaits de constater que la mesure est suivie", explique Delphine Mairy, chargée de communication de la police locale de Charleroi. "Cette semaine a encore été dédiée à la prévention. L’ampleur de la tâche est conséquente car cela fait quelque 200 000 Carolos à informer et à vérifier si l’info est bien passée. Peur de l’uniforme ou pas, la grande majorité des personnes le portent et ceux qui ne l’ont pas sont avertis ou invités à repositionner correctement le masque : bouche et nez."

Si la police locale veille au port du masque, elle est aussi là pour vérifier que les bars et restaurants respectent les recommandations et la loi. Même si le nombre de verbalisations n’a pu être communiqué, la police assure que tout fonctionne bien et cela est peut-être même aidé par le pic de chaleurs que nous connaissons actuellement. "Par cette chaleur, il n’est pas recommandé de se balader si on a des problèmes respiratoires ou autres. Le fait de rester chez soi permet justement d’éviter d’être un relais potentiel pour le virus."