Le 11 février 2020, Joseph a frappé son épouse, en rentrant à son domicile, après avoir beaucoup bu à la cafétéria de la piscine de Gilly. Ce dernier s’est également saisi de deux couteaux de cuisine pour menacer son épouse en posant les armes au cou de cette dernière. « Je vais te buter, je vais te jeter dans la Sambre. Tu n’as plus qu’un quart d’heure à vivre. Je n’ai pas peur de la prison. »

Devant le tribunal, Joseph a montré une forme inquiétante de minimisation des faits, notamment en ricanant en évoquant les faits interpellant. Attitude peu rassurante, pour le parquet. Une peine de 4 mois de prison avait été requise, pour permettre la mise en place d’un encadrement pour l’alcool et pour la gestion de la violence. Joseph est finalement condamné à 6 mois de prison et devra scrupuleusement respecter les conditions probatoires.