Grégory travaille dans la manutention et doit ouvrir plusieurs dizaines de colis par jour. Afin de lui faciliter la tâche au quotidien, son employeur lui file une carte-couteau, objet qui fait penser à une carte de crédit, mais qui cache en réalité une lame de couteau, petite, mais tranchante.


Grégory se balade quotidiennement avec l’objet à l’intérieur de son portefeuille, sans trop y faire attention. Mais l’homme se rend, en 2018, au palais de justice pour une audience devant le tribunal de la famille dans le cadre d’une future mesure d’hébergement. Lors de la fouille d’usage à l’entrée du palais, la carte-couteau est découverte. Il est poursuivi pour ces faits.

Le ministère public a requis une peine de six mois de prison ferme contre Grégory, connu uniquement pour des antécédents de police. La dangerosité de l’objet explique la peine requise. "Il y a quand même une lame de couteau."

La défense plaide pour sa part un acquittement, soulignant l’absence de volonté criminelle lors de l’utilisation de l’objet. Jugement, le 11 février.