Un conflit familial peut avoir de grandes conséquences. C’est probablement ce que Sofiane doit se dire, lui qui est actuellement détenu sous mandat d'arrêt pour plusieurs vols. Ce dernier a plongé, il y a quelques années, dans la délinquance à la suite d’une dispute avec son paternel. Il s’est réfugié en Belgique, trouvant refuge dans les bras de son ex-compagne. Mais après un an de relation, Sofiane a perdu le seul soutien qu’il avait en Belgique.

Sans rien, Sofiane a dormi sous un pont et a commis plusieurs vols pour survivre, d’après ses dires. Le 17 décembre 2019, à Châtelet, Sofiane a brisé la vitre d’une Fiat Punto pour y voler. Mais le jeune homme jure n’avoir rien volé. Par contre, dans une Audi A5, Sofiane reconnaît s’être servi.

Le terrain de jeu de Sofiane s’élargit aux grandes surfaces. Le 16 et 19 mai dernier, Sofiane a volé au Brico Plan-It, situé dans le complexe commercial du Cora de Châtelineau, une scie électrique, une visseuse et son chargeur. En janvier 2019, Sofiane a volé du saumon fumé pour survivre, ainsi que des bouteilles d’alcool pour moins de 30 euros.

Le 30 décembre dernier, lors de son arrestation, Sofiane a formé opposition au jugement le condamnant à un an de prison ferme par défaut pour ces différents vols. Le parquet souhaite que Sofiane reste condamné à la peine prononcée, estimant que l’explication fournie par Sofiane ne tient pas la route puisque des objets de bricolage ont été dérobés. Jugement dans quinze jours.