Originaire de Géorgie, Daviti a fui son pays natal pour débarquer en Belgique il y a quatre mois, trouvant refuge au centre Fedasil à Florennes. Daviti n’a jamais eu d’ennuis avec la justice, mais il a croisé sur sa route Vanessa, plutôt coriace et qui ne se laisse heureusement pas faire lorsqu'elle est victime d’une tentative de vol.

Le 18 mai dernier, Vanessa effectue son après-midi shopping au City Nord de Gosselies. Alors qu’elle quitte un magasin, elle remarque une ombre au sol, avant de sentir une présence masculine qui la suit, jusqu’à son véhicule. Avant qu’elle n’entre sa première jambe dans son véhicule, Daviti se jette sur elle, tentant de lui arracher son sac. Avec toute la lucidité nécessaire, Vanessa parvient à maintenir son sac.

Alors que d’autres personnes victimes de ce genre de faits auraient sagement attendu l’arrivée de la police, Vanessa monte dans son véhicule et pourchasse Daviti et ses complices. Alors qu’il agit au départ comme traqueur, les rôles s'inversent et c’est finalement Daviti qui devient le traqué avant son interpellation par les policiers, grâce à Vanessa.

Malgré l’incontestable, Daviti jure n’avoir rien fait et ne pas connaître Vanessa. Sans doute pour enfin oublier sa mésaventure … Une peine d’un an de prison ferme est requise par le substitut Lafosse.

Jugement pour ce vendredi 14 août.