Le tribunal correctionnel de Charleroi s’est montré clément jeudi en octroyant une peine de travail de 60 heures à Steve et une suspension simple du prononcé à Maryline, son ex-compagne et mère de son enfant. 

Les deux personnes, poursuivies pour coups et blessures, se sont violemment disputés le 17 janvier 2019 à cause de leurs fils, agité, et en pleurs après avoir reçu un vaccin. 

Steve a saisi Maryline par la gorge "afin de la calmer." 

Cette dernière a rétorqué en lui portant un coup de poing et en le mordant. 

Une peine de trois mois de prison ferme a été requise contre Steve, connu pour plusieurs antécédents. Le substitut Dufrasnes avait requis une mesure de faveur contre Maryline.