Charleroi La Région wallonne investit dans l’installation de nouveaux radars : ponctuels, tronçons et feux.

Ce sont pas moins de 167 nouveaux radars qui vont fleurir prochainement dans toute la Wallonie. Parmi eux, 18 seront installés dans la métropole de Charleroi.

Dans la zone Germinalt (Gerpinnes, Montigny-le-Tilleul, Ham-sur-Heure Nalinnes et Thuin), ces radars sont très attendus. Il y en a déjà quatre d’installés. Le prochain sera un radar feu mis en place sur la N5 en face de l’école, l’un des endroits les plus dangereux à Loverval (Gerpinnes). Il contrôlera la vitesse et les passages au feu rouge, il sera installé dans les prochaines semaines.

Dans la zone de police des Trieux, il y en aura six ! Quatre radars ponctuels seront installés à Courcelles sur la N583 : sur les rues de Chapelle, Winston Churchill, Paul Janson et de Souvret. Il y en aura également deux à Fontaine-l’Évêque. Un premier sur la N90 et un autre sur la N582.

La zone de police Botha (Botte du Hainaut) se dotera de trois radars. Deux à Momignies sur la N591 et la N592, et un à Chimay (Salles) sur la N593.

Chapelle-lez-Herlaimont sera également contrôlée sur la rue de Trazegnies. Dans la zone Brunau, il y en aura sept. Toujours des radars ponctuels. Deux seront installés à Fleurus, sur la chaussée de Gilly et sur la route de Gosselies. Pont-à-Celles en verra fleurir deux également, sur la chaussée de Nivelles et à la rue Vandervelde. Et trois radars verront le jour à Les Bons Villers, sur la N567 à Mellet, et deux sur la N5 à Frasnes-lez-Gosselies.

Le choix de la position du radar a été décidé en accord avec la zone de police et la commune. Généralement, le radar est installé sur une zone à risque où les conducteurs roulent trop vite ou sur laquelle de nombreux accidents se sont produits. L’objectif dans l’installation de ces nouveaux radars est de sensibiliser les citoyens sur l’importance de respecter les limitations de vitesse pour la sécurité de tous.