Maëlle, 14 ans et étudiante au sein de l’école Saint-Joseph Notre-Dame s’est suicidée le 31 janvier 2020 à cause d’un harcèlement scolaire dont la jeune adolescente était victime depuis plusieurs mois.

Des images et des vidéos à caractère sexuel de Maëlle circulaient sur les réseaux sociaux. Le 18 mars dernier, une mineure de 14 ans, poursuivie devant le tribunal de la jeunesse, a été condamnée à effectuer une prestation éducative de 75 heures.

Le principal suspect du harcèlement a déjà comparu devant la justice. Son jugement sera prononcé ce lundi 21 juin. Le troisième mineur poursuivi devait comparaître ce vendredi. Mais l’audience a été reportée au 10 décembre prochain.

Le 25 juin, un quatrième mineur comparaîtra devant le tribunal de la jeunesse.