Depuis janvier dernier, la chambre de traitement de la toxicomanie de Charleroi a pour but d’aider les personnes dépendantes des produits stupéfiants qui comparaissent devant le tribunal correctionnel de Charleroi de s’en sortir sans forcément passer par la case prison. Les prévenus s’engagent à suivre un programme durant 10 mois afin de soigner leur dépendance, et de leur permettre d’échapper aux sanctions pénales habituelles requises par le ministère public.

Tous les mois, la chambre de traitement de la toxicomanie (CTT) surveille l’évolution de ses membres via des rapports établis par les assistants de justice.

Jordan a intégré le programme pour se sortir de sa consommation de cocaïne et cannabis depuis ses 15 ans. Poursuivi pour harcèlement et extorsion sur ses parents pour obtenir de l’argent, Jordan ne parvient plus à assumer les efforts consentis au début de son intégration dans le programme. Ce mardi, le tribunal juge même la situation catastrophique. Jordan admet fréquemment consommer. « J’ai même consommé cette semaine, car l’audience me stressait. »

De plus, l’homme est injoignable et se montre peu actif pour effectuer son suivi et ses tests d’urine. « C’est 80 euros pour un taxi pour y aller 5 minutes. Moi faire un suivi et aller pour 5 minutes, ça ne m’intéresse pas. » La procédure d’avertissement a été lancée par le juge Davio. Jordan a un mois devant lui pour remonter la pente et fournir les efforts nécessaires, sous peine de sortir de la CTT et de se voir infliger la peine de deux ans de prison requise contre lui.

Mickaël lui a été pris par la police le 2 mars 2019 alors qu’il allait effectuer ses livraisons de cocaïne et cannabis au volant de sa BMW. Consommateur des deux produits, Mickaël s’est lancé dans la vente, notamment pour financer un voyage scolaire. Depuis son intégration dans la CTT le mois dernier, Mickaël poursuit ses efforts et reçoit les félicitations de la chambre. « Je compte m’inscrire à l’école dans l’immobilier et effectuer le suivi et les tests qu’il faudra. »

Le point sur les deux dossiers sera effectué le 20 octobre.