Pour aider sa famille restée en Tunisie, Mohamed (installé à Lille) n'a pas hésité à traverser la frontière française pour venir vendre des produits stupéfiants dans les rues de Charleroi. Le 3 janvier dernier, le vendeur a été interpellé à hauteur de la rue Neuve et du boulevard Paul Janson, à la ville haute. Nerveux, Mohamed avait jeté une boulette à ses pieds. La fouille effectuée par la suite a révélé la présence de cocaïne et d'héroïne.

Deux mois avant, Mohamed avait déjà fait l'objet d'un contrôle et possédait une boulette de cocaïne. Sans le moindre antécédent judiciaire, le prévenu était également en aveu d'un séjour illégal.

La défense, via Me Pouossi, avait plaidé un sursis simple. Mesure de faveur obtenue ce jeudi après-midi lors du jugement, avec une peine de 18 mois de prison.