Charleroi

L'indépendant s'amuse à réaliser des tutos pour Monsieur Toutlemonde.


À l’heure de l’obsolescence programmée Thomas Di Felice prend le monde de l’électro ménager à contre-pied.

Originaire de Fleurus, il possède un magasin à Tamines. Ce qui le différencie de tous les autres magasins d’électro c’est qu’il cartonne sur YouTube avec une chaîne entièrement dédiée à l’entretien de machines.

“Depuis que je sais lire , je lis tout ce qui me passe sous la main y compris les modes d’emploi. Ce que je propose sur ma chaîne c’est simplement un mode d’emploi illustré” explique-t-il.

Pour lui ce n’est pas un service extraordinaire que d’offrir son savoir aux gens. “Je ne fais pas ça pour gagner de l’argent. Quand j’explique comment nettoyer un condenseur de sèche-linge, je ne le fais pas dans l’optique de vendre une nouvelle machine” poursuit-il.

Avec plus de 2 millions de vues sur ces vidéos, le petit indépendant ne se prend pas la tête et garde les pieds sur terre : “nous n’avons pas la même structure ni la même politique d’entreprise que les grands groupes mais nous tâchons de nous différencier avec ce moyen que je trouve sympa. Quand vous achetez quelque chose dans un magasin d’électro bien souvent vous avez les conseils d’entretien dès que la porte de sortie est franchie. Moi ce que je propose c’est de retrouver ces mêmes conseils sur internet. Il faut être transparent avec le client c’est une question de principe. Parfois c’est juste une pièce de monnaie qui bloque une machine à laver.”

Le commerçant s’est pris au jeu des tutos en faisant appel à une aide extérieure pour réaliser ses vidéos : “si on veut faire les choses bien il faut savoir reconnaître ses limites et faire appel à qui sait. Nous n’avons pas de moyens énormes.”

Au vu de ce succès, nous lui avons demandé s’il comptait aussi ouvrir un repair café : “je n’y ai pas encore pensé mais ce pourrait être un chouette projet et une belle association.”