Déjà connu des autorités judiciaires et en séjour illégal, Tarek tente ce mardi d’obtenir, via une opposition, la réduction de la peine d’un an de prison ferme par défaut dont il a récemment écopé devant le tribunal correctionnel de Charleroi. Et compte tenu de son casier judiciaire et de sa situation administrative, Tarek ne peut plus espérer grand-chose comme mesure de faveur…

En 2019, Tarek a volé des bouteilles de Jack Daniel’s dans les rayons du Colruyt et s’est emparé d’une carte d’identité et d’un permis de conduire appartenant à une autre personne. Ce qu’il ne conteste pas, même s’il prétend avoir trouvé les documents dans la rue, sous un pont à la chaussée de Bruxelles à Dampremy.

Pour la substitute Coduys, la peine prononcée suffit amplement pour sanctionner les faits commis. Une éventuelle mesure de faveur n’a même pas été envisagée par le parquet… Jugement dans deux semaines.