Poursuivi pour une tentative d’enlèvement sur Alessio (prénom d’emprunt), 11 ans, et pour un attentat à la pudeur sur Corentin (prénom d’emprunt), 15 ans, Thierry, inconnu pour des faits de mœurs, jurait n’avoir rien à se reprocher et, encore moins, d’avoir fait le moindre mal aux deux mineurs.

Pourtant, selon Alessio, Thierry, totalement ivre après avoir avalé 4 bouteilles de vin et plusieurs canettes de bière, l’a poursuivi, en pleine rue, durant une dizaine de minutes avant qu’Alessio trouve refuge dans la buvette d’un club de foot carolo. « Je ne comprends pas, car je ne l’ai pas touché ce garçon. Je pensais que c’était mon filleul », insistait Thierry, sans trop convaincre le tribunal.

Le même constat s’appliquait pour Corentin. Ce dernier a affirmé que Thierry a été trop proche de lui, en posant sa main sur sa cuisse alors qu’il s’est rendu au domicile du quadragénaire pour acheter un ordinateur. Thierry lui a également proposé au gamin de lui faire une fellation...

Une peine de minimum 30 mois de prison a été requise par la substitute Broucke, sans s'opposer à un sursis probatoire pour entamer un suivi pour la consommation d’alcool et la déviance sexuelle. Ce mardi, le tribunal a suivi le réquisitoire du ministère public, en condamnant Thierry à 30 mois de prison avec un sursis probatoire de 5 ans.