Grosse opération sur la RN54 jeudi pour capturer des cochons vietnamiens

La RN54 à Erquelinnes sera bloquée à la circulation jeudi matin aux alentours de 10 heures, alors qu'une opération pour sauver des cochons vietnamiens sera organisée par le service travaux de l'administration communale et la SPA de Charleroi.

La RN54 à Erquelinnes sera bloquée à la circulation jeudi matin aux alentours de 10 heures, alors qu'une opération pour sauver des cochons vietnamiens sera organisée par le service travaux de l'administration communale et la SPA de Charleroi.

Deux cochons vietnamiens adultes, dont une truie, et quatre porcelets ont été repérés le week-end dernier à hauteur d'Erquelinnes par une habitante. "Cette dame nous a contacté à l'administration communale, puisqu'on ne lui répondait pas ailleurs", note Caroline Desalle (IC), échevine à Erquelinnes. "Nous avons alors contacté la SPA et Animaux en Périls pour qu'ils nous aident à enlever ces animaux, qui ne sont pas des animaux sauvages, de la proximité de la route. Parce qu'on ne voulait ni qu'il ait des animaux livrés à eux-mêmes, ni qu'ils ne risquent de causer un accident."

Un accord a été trouvé entre la SPA et la commune : le service travaux d'Erquelinnes viendra aider l'association à capturer les cochons égarés, avec probablement plusieurs riverains en renfort, et la SPA les prendra ensuite en charge. Animaux en Péril serait bien venue donner un coup de main pour la capture, mais les équipes, qui viennent de recueillir des animaux et qui ont été requis pour une saisie importante sur la région bruxelloise ne pourront pas être de la partie. "Avec une bonne équipe et de la patience, attraper ces cochons vietnamiens et leurs petits ne devrait pas être trop difficile", note l'association qui a prodigué quelques conseils préalables à la commune.

"Mais pour cela, il faudra couper la circulation sur la RN54 ce jeudi matin. Le bourgmestre David Lavaux a prévu de prendre un arrêté de police pour couper la circulation ce 16 janvier à dix heures du matin", continue Caroline Desalle.

Il s'agit d'animaux qui ont visiblement été abandonnés, comme le notent nos confrères de la Nouvelle Gazette. Probablement parce que le propriétaire s'en est lassé. Cette race, le cochon vietnamien, a notamment été popularisé par l'acteur Georges Clooney, qui en avait un (Max). Mais beaucoup voient des petites bêtes mignonnes, sans s'imaginer qu'elles grandiront et atteindront 60 voire 80 kilos. C'est la raison pour laquelle ces animaux ne sont d'ailleurs, en général, pas vendus en animaleries.

Mais d'où viennent-ils, alors ? Une piste est l'achat sur Internet. Les refuges, un peu partout en Belgique, sont malheureusement submergés par ces cochons vietnamiens, qui sont régulièrement abandonnés dès qu'ils ont un peu grandi.

Et que vont-ils ensuite devenir, s'ils sont capturés ? "On les confinera ici, à la SPA, dans un terrain, nous aussi on est full... on verra ce qui peut être donné, dans les moutons et chèvres, pour avoir les cochons en stand-by et les calmer, voir leur comportement, puis on essayera de les placer, principalement les jeunes", note Franck Goffaux, directeur de la SPA. "Mais il faut prendre conscience que ces bêtes là ne restent pas à la taille de bébé. Il y a peut-être des fermiers aussi qui sont à la recherche de ce type d'animaux. Ce n'est pas un cadeau, c'est sûr, mais on gérera. Ce ne sont pas les premiers, il y en a énormément à l'abandon qui sont accueillis dans les refuges, parce que les gens trouvent ça mignon puis se rendent compte deux ans plus tard que ça fait 10 fois le poids et la taille, et ils ne savent plus quoi faire avec et s'en débarrassent. Mais bon, avant tout ça... il faudra déjà les trouver..."


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be