Jacques voit rouge et se bat avec le client d’un café gerpinnois à cause de regards méprisants: il revient avec une arme

Lors de la scène de violence, le prévenu n’a pas hésité à enfoncer un doigt dans l’œil de la victime.

L.C.
Jacques voit rouge et se bat avec le client d’un café gerpinnois à cause de regards méprisants: il revient avec une arme
©BELGA

La bière coulait à flots, le 20 août 2020, dans un café gerpinnois. Parmi les clients à en profiter, il y avait Jacques. Après un difficile divorce avec son épouse, ce dernier s’est malheureusement réfugié dans l’alcool pour tenter d’oublier ses déboires privés. Et une histoire de regards va provoquer sa colère…

Ce dernier n'a pas accepté de subir le regard méprisant de Jean-Louis, également attablé. Comme il l'a admis dans ses déclarations, Jacques voit rouge et s'en va demander des explications à l'autre client. « Il a poussé la victime au visage, avant que les deux hommes chutent au sol. Le prévenu a enfoncé son doigt dans l'œil de la victime », relate le parquet.

Il revient sur place, armé

Quelques instants plus tard, et après avoir quitté les lieux à cause de la bagarre, Jacques revient dans l'établissement avec un pistolet d'airsoft planqué dans le pantalon. « Il avait peur d'être agressé en revenant chercher son GSM qu'il avait oublié dans le café », justifie Me Martines, assurant la défense du quinquagénaire.

Déjà condamné en 1997 pour des faits similaires, Jacques sera condamné pour cette scène. Une peine de travail autonome, ou une peine de six mois de prison, sont requises. Jugement début janvier.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be