Erquelinnes : le centre-ville entièrement rénové

Avec son projet Eraclès la commune s'attaque à l'ensemble du cadre vie.

Erquelinnes : le centre-ville entièrement rénové
©D.R.

Le projet Eraclès (Erquelinnes, Accueil, Commerces, Logements, Espaces, Sécurité) est un projet global destiné à redessiner le centre ville d'Erquelinnes. Au départ de la réflexion des autorités communales est le constat que le centre n'offre plus une image attractive. Que ce soit en termes de commerces, de sécurité ou encore de logements, David Lavaux et son équipe ont décidé de complètement l'image de la commune qui, comme beaucoup d'autres, n'offre plus la qualité de vie escomptée. "Nous avons fait faire une étude sur le potentiel commercial du centre ville. En est ressorti un document de 70 pages basé sur leurs observations, des statistiques ainsi qu'une enquête de satisfaction à laquelle ont répondu 600 personnes. Nous avons appris des choses que nous connaissions déjà, ils nous ont donné des perspectives que nous n'avions pas," explique David Lavaux.

Bien évidemment les chancres situés dans le centre ville posent problème et ternissent l'image de la commune. Le devenir du magasin Mille Idées, détruit par incendie, et du hall à marchandises ont été clairement évoqué. Pour ce dernier, la situation est débloquée et le permis de bâtir est parti et de bonnes perspectives pour une finalisation sont attendues dans le courant de 2022. L'espace se veut être "un chapiteau fixe dans lequel seront organisées différentes activités". En ce qui concerne l'ancien magasin Mille Idées longtemps bloqué à cause de questions d'assurances, les gravats seront déblayés "Nous avons saisi un cabinet d'avocats pour prendre la main sur le dossier."

L'avenir de la gare est toujours en discussion avec la SNCB.

Vient se greffer à l'ensemble des possibilités, via des fonds européens, un réaménagement des espaces situés entre la salle de sport et le hall à marchandise avec notamment une nouvelle voirie, un nouvel éclairage, une reverdisation du site et un parking digne de ce nom.

Un travail sur la sécurité est aussi au programme. "J'ai demandé un rapport à la police et une enquête approfondie. Les faits criminels sont quasi inexistants malgré tout le sentiment demeure. Pour apporter des solutions nous avons décidé de compléter le système de caméras actuel."

Allant de pair avec tout cela, c'est le bâti qui sera revu. "Tous les logements seront vérifiés un par un. Sa salubrité, les domiciliations etc. Toutes ses démarches nous permettrons d'obtenir des fonds de la Région Wallonne."

La propreté est aussi sur la table avec un partenariat avec BeWapp comprenant notamment l'installation de caméras mobiles afin de contrer les dépôts clandestins.

Les partenaires sont multiples dans ce projet le SPW, la SNCB, les intercommunales, la police, les fonds européens.

En termes de budget on parle de 20.000 euros pour les caméras de sécurité. Le hall à marchandise est à la charge de la région Wallonne pour un montant de 1,5 millions d'euros, le déblaiement des gravas du magasin Mille Idées doit être pris en charge par les assurances.

D'un point de vue de l'agenda, les choses doivent commencer dès le mois de janvier pour le magasin Mille Idées, pour le hall à Marchandise la restauration devrait se faire dans trois mois. Pour le reste, dépendant des fonds européens, tout doit être bouclé pour fin 2025.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be