Le plan HP se heurte aux réalités de terrain

La population domiciliée dans les campings a augmenté. Pas de solution pour reloger.

Nathalie Bruyrs
Le plan HP se heurte aux réalités de terrain
Pendant plusieurs années, la Ville a refusé les domiciliations dans les campings de l'entité. Mais, à la suite d'un recours, nous avons été contraints de laisser les requérants se domicilier. Depuis lors, on est démuni", explique la bourgmestre lors de la discussion sur le plan HP (habitat permanent) dont le rapport était présenté lors du conseil communal de ce mardi 24 mai. "Avec l'expérience et après réflexion, on se rend compte qu'on ne peut pas aller contre la volonté de certains de vivre là." L'assistante sociale du plan HP réalise pourtant un gros travail d'information, notamment sur le fait qu'en cas de demande de logement social,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité