Au bout du rouleau, Christian tente de se suicider... en incendiant sa propre maison

L'incendiaire a bouté le feu à trois endroits, avant de se raviser et d'essayer d'éteindre tout.

Au bout du rouleau, Christian tente de se suicider... en incendiant sa propre maison
©CC0 - energepic.com/pexels

Les faits évoqués après 11h, ce jeudi matin devant la 10e chambre du tribunal correctionnel, auraient pu provoquer des dégâts dramatiques et irréversibles. Fort heureusement, Christian est bel et bien présent pour raconter ce qu'il lui est passé par la tête le 3 juin 2021. Ce jour-là, au sein de son foyer à Erquelinnes, le prévenu « pète les plombs », reconnait-il.

Émotionnellement à bout après avoir empilé les deuils et une séparation sentimentale incomprise et inattendue, Christian décide de commettre l'irréparable en se donnant la mort. « Elle m'avait quitté du jour au lendemain, j'ai pété les plombs et j'ai voulu partir, me suicider », confie l'homme. Avec des pulls et une friteuse, entre autres, Christian confectionne trois foyers dans les chambres à coucher et y boute le feu. Ce dernier finit par s'enfermer dans une chambre, prêt à mettre fin à ses jours.

Peu de temps après avoir bouté le feu, Christian prend (heureusement d'ailleurs) conscience de son acte criminel et décide de tout stopper en éteignant les trois foyers. Pour le parquet, l'audience de ce jeudi matin a principalement un rôle pédagogique afin de s'assurer que Christian ne recommence jamais. Pour l'encadrer au mieux face aux difficultés de la vie, une suspension probatoire est requise avec un suivi psychologique, le plus long possible.

À la défense, c'est une suspension sans condition probatoire qui est privilégiée. Jugement le 27 octobre.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be