Le 29 juillet 2017, les Marbaisiens fêtent la procession de saint Christophe. Axel, policier au sein de la zone locale, n’est pas en service ce jour-là et organise un repas convivial chez lui avec plusieurs amis. Vers 3h30 du matin, Axel et son épouse raccompagnent leur voisin. Au loin, un groupe de jeunes fait la fête…

La situation s’envenime lorsque le voisin d’Axel décide de redresser une barrière posée sur la route pour sécuriser les lieux. Les jeunes rappliquent illico et Axel décide d’intervenir. Croyant bien faire, il décline sa fonction pour tenter d’apaiser les esprits. "Il est reconnu par l’un des prévenus et reçoit plusieurs coups de poing de Maxime et Geoffrey", explique Me Schonnartz, qui défend les intérêts du policier.

Une seconde rafale de coups se produit lorsqu’Axel ressort de son domicile. Pour le trio poursuivi devant le tribunal, il était cette fois-là armé d’une pelle. Alors, Tristan a été cherché une batte de baseball dans sa voiture. Le parquet qualifie les faits "idiots" et pointe du doigt le comportement des trois jeunes hommes. Ces derniers, inconnus de la justice, devraient obtenir une mesure de faveur le 21 mai.