Thudinie – Gerpinnes

Najib C., 20 ans, est soupçonné d’avoir volé une voiture à Erquelinnes. Ce dernier reconnaît seulement une bagarre.

Domicilié avec sa maman à Marseille, dans le sud de la France, Najib vit depuis quelques mois du côté de Jeumont, une petite commune située non loin de la frontière franco-belge et d’Erquelinnes. 

Le 3 décembre 2016, en compagnie d’amis, le prévenu passe la soirée dans un bar à Erquelinnes. Ivano et Pierangelo, les victimes, ont déjà beaucoup consommé d’alcool. Une première altercation éclate entre les deux parties. La seconde rixe se transforme en bagarre. L’un des frères fait tomber ses clés d’auto au sol et le prévenu s’enfuit des lieux avec le véhicule. Condamné par défaut à 40 mois de prison, Najib a fait opposition, invoquant une bagarre et qu’il ne souhaitait pas voler l’auto. Selon lui, les victimes étaient particulièrement chaudes à se battre et ne lâchaient pas le groupe d’amis. 

Le ministère public demande la confirmation de la peine et ne croit pas une seule seconde en la thèse défendue par le prévenu. "Il y a des images de vidéosurveillance qui montrent un déchainement de violence par la bande de jeunes, où se trouvaient même des mineurs âgés de 15 ans". Jugement, le 3 octobre prochain.