Le parquet de Charleroi confirme la fermeture d'un magasin de la rue Albert Ier à la suite de l'absence de respect des mesures. Le magasin proposait même des gants à vendre à la pièce.

Les différentes zones de police patrouillent les rues de la région afin de lutter contre les comportements inciviques. Plusieurs centaines de PV ont déjà été dressés pour des rassemblements strictement interdits à la suite des mesures gouvernementales mises en place depuis plusieurs jours pour lutter au maximum contre la propagation du Covid-19.

De nombreux magasins ont également été verbalisés. Ces derniers ne respectent pas le nombre de clients autorisés à l'intérieur ainsi que l'absence de distanciation sociale imposée entre les personnes.

Verbalisé deux fois en deux jours

Du côté de la zone de police Lermes, les policiers veillent également au bon respect des mesures de confinement. Mais là aussi, des PV sont dressés.

Un magasin de la rue Albert Ier à Erquelinnes a été contraint de fermer ses portes. Ce mercredi, vers 15h15, un premier PV a été dressé contre la boutique. Visiblement, l'établissement n'a pas retenu la leçon puisqu'un second procès-verbal a été dressé, le lendemain à la suite d'un grand nombre de clients présents à l'intérieur.

Des gants vendus à la pièce

Une autre infraction a également été constatée sur place. Quatre boîtes de gants ont été découvertes.

La forte demande des citoyens pour des gants a attiré le gérant, qui a cru bon de vendre les gants à la pièce. «On ne connaît pas encore le montant qui était proposé, mais cette pratique est interpellante compte tenu de la situation que nous traversons.»

Le parquet de Charleroi a été avisé et compte bien sanctionner le comportement incivique du gérant.