Jacqueline, 77 ans, a vu son fils, rempli de rancœur, péter les plombs. Gaëtan, saoul, s’est défoulé sur sa pauvre mère.

Gaëtan est poursuivi pour une scène de coups et blessures le 27 février 2018 au domicile de Jacqueline, sa mère, à Montigny-le-Tilleul. Ce jour-là, Gaëtan consomme plus que de raison et se retrouve en état d’ébriété. Rien ne va dans sa vie privée après une séparation avec sa compagne. Il ressasse le passé et voit rouge. Il fonce au volant de son véhicule dans la voiture de sa mère. Alertée par le bruit, Jacqueline ouvre un volet et reçoit un coup de poing à l’œil par son fiston. 

« J’ai repensé à toute ma vie et à mon enfance, notamment à ma relation négative avec ma mère », explique Gaëtan. Ce dernier affirme par contre que la relation avec sa mère s’est améliorée par la suite. « Ce n’est pas toujours la relation la plus optimale et saine, mais c’est déjà mieux. Je veux aller de l’avant. »

La substitute Pied salue les regrets exprimés par Gaëtan. Une peine de prison avec un sursis probatoire est requise, pour encadrer et aider Gaëtan à colmater ses blessures. « Il y a une flagrante rancœur envers sa mère. Je ne pense pas que c’est l’alcool qui a justifié son passage à l’acte. » Gaëtan précise avoir entamé un suivi pour extérioriser son mal-être. « Et ça me fait le plus grand bien. » 

Jugement pour le mardi 22 septembre.