Cette amélioration de voirie est inscrite dans le PIC 2019-2021. Quand des projets sont inscrits dans le PIC et qu’ils sont retenus, la commune reçoit un subside de 60%. Par contre les travaux d’égouttage sont financés à taux zéro l’ASPGE.

L’étude des travaux a été réalisée par IGRETEC pour une estimation de 553.750 euros. Toutefois, il ne sera pas possible d’installer une piste cyclable car l’endroit est relativement étroit. L’amélioration de voirie commencera près du carrefour de Couillet. Cette partie-là sera en tarmac. « Nous avons quand même une bonne nouvelle au niveau de l’égouttage existant, qui sur une grande partie est en bon état. Il sera curé et remis à neuf. Il sera également prolongé jusqu’à la limite avec les terrains de la fabrique d’église », a déclaré le bourgmestre Philippe Busine lors du dernier conseil communal.