Thudinie – Gerpinnes

Marcheurs et pèlerins accompagneront la chasse sur 35 kilomètres ce dimanche.

La saison des marches folkloriques de l'Entre Sambre et Meuse est presque terminée. Les marcheurs défileront une dernière fois ce dimanche 20 octobre à Gerpinnes pour le traditionnel Tour Sainte-Rolende des marcheurs.

Cette 55ème édition sera sous la conduite de la marche Saint-Fiacre de Tarcienne. Au départ de Villers-Poterie, où la sainte Rolende est décédée, les tambours et les fifres partiront pour réaliser le tour de 35 kilomètres, accompagnés des pèlerins. L’itinéraire emprunté est identique à celui de la Pentecôte. La messe est à 8 h, et le départ de Sainte-Rolende à 8 h 30. Les marcheurs réaliseront le tour traditionnel en passant par Gougnies, Fromiée, Gerpinnes, Hymiée, Hanzinne, Tarcienne, Bertransart, les Flaches, Joncret, Acoz. En terminant par la rentrée à Villers-Poterie. Un salut et une décharge générale clôtureront le tour.

Que ce soit les marcheurs, les pèlerins ou des civils, tous sont les bienvenus pour accompagner la chasse. Après 55 ans, cet événement a prit de l'importance pour son histoire. Vous connaissez tous la Sainte-Rolende, elle aurait accompli plusieurs miracles à l'époque, et toucher la chasse porterait chance. Le tour Sainte-Rolende des marcheurs a une histoire différente.

Ce tour est né en octobre 1965, d’une promesse d’un papa faite à son fils plongé dans le coma à la suite d’un accident de tracteur. Le 20 juillet 1965, Désiré Derenne roule en tracteur à Villers-Poterie, son neveu de 6 ans, Guy Derenne, l’accompagne. À hauteur de la rue de l’Église, le garçon saute du tracteur, perd l’équilibre et tombe dans le caniveau au moment où survient une voiture. Le petit garçon souffre d’une fracture du crâne et tombe dans le coma. C’est alors que son papa, Émile Derenne, fait la promesse de faire le tour Sainte-Rolende en tambourinant pour la guérison de son enfant. Le miracle se produit : le petit Guy sort du coma.

Depuis, réaliser le tour Sainte-Rolende est une forme d'espoir pour certaines personnes. Ils sont nombreux chaque année à parcourir les 35 kilomètres.

Un règlement que devront suivre marcheurs et pèlerins

Cette édition est un peu particulière, le comité souhaite retrouver un caractère religieux. L'année dernière, plusieurs incidents se sont produits à cause des tirs non autorisés. Trois personnes se sont blessés. Depuis, le comité a rédigé un règlement plus stricte où sont interdits les tirs isolés ou les feux roulants. Seules les décharges reprises sur l'avis distribué aux marcheurs sont autorisées.

Dans ce règlement, d'autres règles strictes s'y trouvent dans l'idée de retrouver l'éclat et le caractère religieux de l'an dernier. "Depuis quelques années, le tour à retrouver son esprit d'origine: le tour des marcheurs est un pèlerinage dédié à Sainte Rolende", explique le comité organisateur avant d'énumérer les différentes règles. Le règlement comporte par exemple une interdiction à l'ivresse dans les rangs des marcheurs et dans la foule des pèlerins, une uniforme correcte, aucune femme en tenue de soldat ou de tambour, une marche à pied seulement, etc.